Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog manu.ibarra

le blog manu.ibarra

Alpinisme, escalade, cascade de glace, France, Écosse, Mt Blanc, Oisans, Écosse, Island, Canada.... Les aventures d'un guide de haute montagne.

Ski de rando alpin ou nordic ?

Le Diois malgré une altitude faible, une latitude sudiste et un réchauffement climatique actif offre un jolie petit terrain de jeu pour l’amateur de rando à ski. Que cela soit en version nordique sur les hauts plateaux ou en version alpine sur les sommets les plus raides.

Autoportrait ski aux pieds.

Autoportrait ski aux pieds.

Une demi-journée de libre, matos de rando alpin, direction le vallon de Combeau pour un petit parcourt par les crêtes de la tête de Praorzel et pour objectif final tête Chevalière à 1949 m. descente sous un ciel menaçant.

Combeau d'un coté le Glandasse de l'autre le Mont Aiguille.
Combeau d'un coté le Glandasse de l'autre le Mont Aiguille.
Combeau d'un coté le Glandasse de l'autre le Mont Aiguille.

Combeau d'un coté le Glandasse de l'autre le Mont Aiguille.

Sur les crêtes de Praorzel un groupe en raquette à neige.
Sur les crêtes de Praorzel un groupe en raquette à neige.
Sur les crêtes de Praorzel un groupe en raquette à neige.

Sur les crêtes de Praorzel un groupe en raquette à neige.

Le mauvais temps arrive... la descente s'impose.
Le mauvais temps arrive... la descente s'impose.

Le mauvais temps arrive... la descente s'impose.

Ce coup là j’ai une journée entière pour moi. Direction le Grand Echaillon et son foyer de ski de fond fermé. Les ancienne piste damées ont bien tenues, je chausse mes ski nordiques à la voiture et me voila parti en direction du col de la Bataille. J’emprunte comme une dizaine de personne ce jour de semaine le chemin interdit.  Arrivé vers le pas du Grouillat, je découvre le plateau d’Ambel plus en herbe qu’en neige et j’abandonne mon projet de rallier Font d’Urle. Je passe au refuge d’Ambel où un garde du département signale sur le cahier une neige de printemps parfaite. De parfaite à plus rien il aura suffit de 3 jours. Je rejoints à pied la fontaine du Pis et rejoints la D119. La route en face nord ouest garde la neige longtemps et me permet de rejoindre rapidement le col de la Bataille puis ma voiture.http://www.manu-ibarra-alpineguide.com/album-329137.html

Les pistes de ski de fond du Grand Echaillon et la vue sur notre terrain de jeu favori hivernale.
Les pistes de ski de fond du Grand Echaillon et la vue sur notre terrain de jeu favori hivernale.

Les pistes de ski de fond du Grand Echaillon et la vue sur notre terrain de jeu favori hivernale.

Interdiction prise par Ubu roi  peut être et incohérentes  à au moins trois titres:-elle empêche tous accès au plateau d'Ambel au départ  du col de la Bataille, elle est posé que le risque d'avalanche soit réelle ou pas, elle me semble juridiquement pas tenir. Bien sûr personne ne respecte cette interdiction !
Interdiction prise par Ubu roi  peut être et incohérentes  à au moins trois titres:-elle empêche tous accès au plateau d'Ambel au départ  du col de la Bataille, elle est posé que le risque d'avalanche soit réelle ou pas, elle me semble juridiquement pas tenir. Bien sûr personne ne respecte cette interdiction !

Interdiction prise par Ubu roi peut être et incohérentes à au moins trois titres:-elle empêche tous accès au plateau d'Ambel au départ du col de la Bataille, elle est posé que le risque d'avalanche soit réelle ou pas, elle me semble juridiquement pas tenir. Bien sûr personne ne respecte cette interdiction !

Sur le plateau seul les forets on gardé leur neige.
Sur le plateau seul les forets on gardé leur neige.

Sur le plateau seul les forets on gardé leur neige.

Non ?
Non ?

Non ?

Trace d'oiseau  et d'autres animaux plus gros....
Trace d'oiseau  et d'autres animaux plus gros....

Trace d'oiseau et d'autres animaux plus gros....

Second exemple à la Kafka : La D119 (fermé une bonne partie de l'année) est exposée aux chutes de pierres. Iil fut donc décidé une pose de filet de protection. Ses filets créent une véritable barrière de plusieurs centaines de mètres de long empêchant les animaux de passer du versant Royan au plateau Bien sur cette affreuse ligne grillage  ne résiste pas aux avalanches et coulée s de neige, mais ce n’est pas moi qui va s’en plaindre !
Second exemple à la Kafka : La D119 (fermé une bonne partie de l'année) est exposée aux chutes de pierres. Iil fut donc décidé une pose de filet de protection. Ses filets créent une véritable barrière de plusieurs centaines de mètres de long empêchant les animaux de passer du versant Royan au plateau Bien sur cette affreuse ligne grillage  ne résiste pas aux avalanches et coulée s de neige, mais ce n’est pas moi qui va s’en plaindre !
Second exemple à la Kafka : La D119 (fermé une bonne partie de l'année) est exposée aux chutes de pierres. Iil fut donc décidé une pose de filet de protection. Ses filets créent une véritable barrière de plusieurs centaines de mètres de long empêchant les animaux de passer du versant Royan au plateau Bien sur cette affreuse ligne grillage  ne résiste pas aux avalanches et coulée s de neige, mais ce n’est pas moi qui va s’en plaindre !
Second exemple à la Kafka : La D119 (fermé une bonne partie de l'année) est exposée aux chutes de pierres. Iil fut donc décidé une pose de filet de protection. Ses filets créent une véritable barrière de plusieurs centaines de mètres de long empêchant les animaux de passer du versant Royan au plateau Bien sur cette affreuse ligne grillage  ne résiste pas aux avalanches et coulée s de neige, mais ce n’est pas moi qui va s’en plaindre !
Second exemple à la Kafka : La D119 (fermé une bonne partie de l'année) est exposée aux chutes de pierres. Iil fut donc décidé une pose de filet de protection. Ses filets créent une véritable barrière de plusieurs centaines de mètres de long empêchant les animaux de passer du versant Royan au plateau Bien sur cette affreuse ligne grillage  ne résiste pas aux avalanches et coulée s de neige, mais ce n’est pas moi qui va s’en plaindre !
Second exemple à la Kafka : La D119 (fermé une bonne partie de l'année) est exposée aux chutes de pierres. Iil fut donc décidé une pose de filet de protection. Ses filets créent une véritable barrière de plusieurs centaines de mètres de long empêchant les animaux de passer du versant Royan au plateau Bien sur cette affreuse ligne grillage  ne résiste pas aux avalanches et coulée s de neige, mais ce n’est pas moi qui va s’en plaindre !

Second exemple à la Kafka : La D119 (fermé une bonne partie de l'année) est exposée aux chutes de pierres. Iil fut donc décidé une pose de filet de protection. Ses filets créent une véritable barrière de plusieurs centaines de mètres de long empêchant les animaux de passer du versant Royan au plateau Bien sur cette affreuse ligne grillage ne résiste pas aux avalanches et coulée s de neige, mais ce n’est pas moi qui va s’en plaindre !

Dernière sortie en ski de rando alpin au départ du col de Menée. Je chausse les skis à la voiture et emprunte la piste forestière en versant sud du Mont Barral car l’arête ouest est en grande partie déneigée. Puis j’oblique à gauche direction la crête de Jiboui. Je suis toujours l’arête en neige gelée jusqu’au pied de la Roberche ou enlevant les peaux de phoque je descends à droite vers Borne par une combe enneigée. Arrivée dans le ravin de Combette, repeautage et direction plein nord. Arrivé au Col de Jiboui, je rejoints la crête du même nom ou je croise ma trace. Je tente de rejoindre le sommet du Mont Barral par son arête sud mais je m’arrête quelques mètres avant, poussée vers le confort de ma voiture par une chute de neige.

La piste assez enneigée pour permettre le passage des skieurs.
La piste assez enneigée pour permettre le passage des skieurs.

La piste assez enneigée pour permettre le passage des skieurs.

Le Mont Barral et la crête de Jiboui et ma trace... seul !
Le Mont Barral et la crête de Jiboui et ma trace... seul !
Le Mont Barral et la crête de Jiboui et ma trace... seul !

Le Mont Barral et la crête de Jiboui et ma trace... seul !

A gauche vue sur le Dévoluy et droit devant le Jocou.
A gauche vue sur le Dévoluy et droit devant le Jocou.

A gauche vue sur le Dévoluy et droit devant le Jocou.

Montagne de Belle Motte et Mont Barral.
Montagne de Belle Motte et Mont Barral.

Montagne de Belle Motte et Mont Barral.

Les nuages arrivent.

Les nuages arrivent.

La combe par laquelle je suis descendu versant Borne.

La combe par laquelle je suis descendu versant Borne.

Dernier regard derrière soit avant de fuir sous la neige.
Dernier regard derrière soit avant de fuir sous la neige.

Dernier regard derrière soit avant de fuir sous la neige.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article