Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog manu.ibarra

le blog manu.ibarra

Alpinisme, escalade, cascade de glace, France, Écosse, Mt Blanc, Oisans, Écosse, Island, Canada.... Les aventures d'un guide de haute montagne.

Une voie Lagarde au pays des côtes du Rhone.

Au loin le Ventoux et devant nous la crête du Turc, chaîne de Gigondas.

Au loin le Ventoux et devant nous la crête du Turc, chaîne de Gigondas.

Les Florets, partie la plus intéressante de la traversée intégrale des arêtes de Gigondas réalisées par Lagarde en 1928, avec à sa gauche la crête du Turc.
Les Florets, partie la plus intéressante de la traversée intégrale des arêtes de Gigondas réalisées par Lagarde en 1928, avec à sa gauche la crête du Turc.

Les Florets, partie la plus intéressante de la traversée intégrale des arêtes de Gigondas réalisées par Lagarde en 1928, avec à sa gauche la crête du Turc.

Le nom de Lagarde attire immédiatement l’attention des alpinistes amateurs de face nord et un tant peu attentifs à l’histoire de leurs passions.

Jacques Lagarde (1900-1968) fut un des alpinistes majeur de l’entre deux guerres.

Médecin, il choisit de travailler dans la recherche pour avoir plus de temps à disposer pour sa passion.

En partant de l'ouest les premiers ressauts de l'arête sont accessible aux randonneurs aux pieds sûrs.
En partant de l'ouest les premiers ressauts de l'arête sont accessible aux randonneurs aux pieds sûrs.
En partant de l'ouest les premiers ressauts de l'arête sont accessible aux randonneurs aux pieds sûrs.

En partant de l'ouest les premiers ressauts de l'arête sont accessible aux randonneurs aux pieds sûrs.

C'est là que tout commence, pour la version W/E.

C'est là que tout commence, pour la version W/E.

10/11 août 1924, Jacques Lagarde, Jacques de Lépiney et Henry de Ségogne inaugurent un itinéraire difficile dans la face nord de l’Aiguille du Plan. « voie des français »

11 juillet 1925 - Couloir nord-ouest du pic Sans Nom dans le massif des Écrins avec Pierre Dalloz, Henry de Ségogne, George et Jean Vernet.

9 et 10 août 1925 - Arête des Grands Montets à l'aiguille Verte avec Pierre Dalloz et Henry de Ségogne

24 et 25 juillet 1926 - Couloir Lagarde-Ségogne en face nord de l'aiguille du Plan avec Henry de Ségogne, (TD, 300 m à 64°). Gravi en crampons 10 pointes et un piolet traditionnel pour tailler des marches, « c'est l'un des plus grands exploits de l'entre-deux-guerres », réalisé sans moyens d’assurage, sans possibilités de retraite et il n'a été répété qu'en 1972 avec les techniques de l'escalade glaciaire moderne.

31 juillet 1930 - Face nord des Droites avec Bobi Arsandaux,

17 juillet 1931 - Versant Macugnaga de la pointe Gnifetti au mont Rose avec Lucien Devies,

8 août 1932 - Face nord du Grand Cornier avec Lucien Devies.

Cette arête présente peu de passage d'escalades, qui d'ailleurs ne sont surement pas ceux emprunter par les premiers ascensionnistes.
Cette arête présente peu de passage d'escalades, qui d'ailleurs ne sont surement pas ceux emprunter par les premiers ascensionnistes.
Cette arête présente peu de passage d'escalades, qui d'ailleurs ne sont surement pas ceux emprunter par les premiers ascensionnistes.
Cette arête présente peu de passage d'escalades, qui d'ailleurs ne sont surement pas ceux emprunter par les premiers ascensionnistes.

Cette arête présente peu de passage d'escalades, qui d'ailleurs ne sont surement pas ceux emprunter par les premiers ascensionnistes.

Il a été vice-président du GHM (Groupe de haute montagne) en 1931, rédacteur en chef de la Revue alpine et a participé avec Lucien Devies à la rédaction du guide Vallot. Il fut d’ailleurs à la fois le grand initiateur de Devies à l’alpinisme de grandes courses et lui rappellera sans cesse qu’alpinisme et compétition ne font pas bon ménage.

Cette course, bien moins belle que l'arête des Bougnats Volants est inintéressante par les nombreuses manœuvres de corde qu'elle impose. ( 5 rappels)
Cette course, bien moins belle que l'arête des Bougnats Volants est inintéressante par les nombreuses manœuvres de corde qu'elle impose. ( 5 rappels)
Cette course, bien moins belle que l'arête des Bougnats Volants est inintéressante par les nombreuses manœuvres de corde qu'elle impose. ( 5 rappels)
Cette course, bien moins belle que l'arête des Bougnats Volants est inintéressante par les nombreuses manœuvres de corde qu'elle impose. ( 5 rappels)

Cette course, bien moins belle que l'arête des Bougnats Volants est inintéressante par les nombreuses manœuvres de corde qu'elle impose. ( 5 rappels)

Bien qu’amateur de faces nord, de neige et de glace, il n’était pas réfractaire à l’escalade rocheuse. Les Dentelles de Montmirail et leurs arêtes au caractère alpin ne pouvaient que le charmer. Il initie ainsi en 1928 l’escalade en ces lieux.

Voici quelques topos que je possède sur les dentelles de Montmirail, 4 sur douze éditions, une bonne façon de soutenir l'exitence de ce site comme le dit d'une façon humoristique les auteurs. Pas de copie, pas de publication de topo exhaustif sur de Camp to Camp ! Merci.
Voici quelques topos que je possède sur les dentelles de Montmirail, 4 sur douze éditions, une bonne façon de soutenir l'exitence de ce site comme le dit d'une façon humoristique les auteurs. Pas de copie, pas de publication de topo exhaustif sur de Camp to Camp ! Merci.

Voici quelques topos que je possède sur les dentelles de Montmirail, 4 sur douze éditions, une bonne façon de soutenir l'exitence de ce site comme le dit d'une façon humoristique les auteurs. Pas de copie, pas de publication de topo exhaustif sur de Camp to Camp ! Merci.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article