Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog manu.ibarra

le blog manu.ibarra

Alpinisme, escalade, cascade de glace, France, Écosse, Mt Blanc, Oisans, Écosse, Island, Canada.... Les aventures d'un guide de haute montagne.

Dry-tooling, piolets traction, Festidry... éternel recommencement!

Mon ami Ivan Bergzoll grand grimpeur d'escalade mixte notament sur herbe gelée d'auvergne m'envoie ce mot que je m'empresse de partager avec vous:

"Je reviens de Nouvelle-Zélande, on a atterri hier,et j'ai vu au hasard d'une visite un truc hallucinant. C'est au Kauri Museum une centaine de km au Nord d'Auckland.
Dans le musée ils retracent l'histoire de l'exploitation forestière de la Nouvelle Zélande par les "blancs" civilisés, qui ont littéralement pillé les forets de Kauris entre 1900 et 1950.
Comme je ne sais pas si tu connais ces arbres, je te fais le topo, c'est des sacrés gros bébés...avec des fûts d'une trentaine de mètres droit comme des "i", et bien charpentés avec des fûts jusqu'à 10m de diamètre !!!
Ils ont été exploités à l'époque pour faire des mats de bateau et de la charpente titanesque impliquant des techniques bien spéciales
... en sciage....hé oui la tronçonneuse n'existait pas à l'époque- et après tu verrais les bestioles qu'ils ont inventé !!! WAHHOU !
.mais aussi en grimpette !!!!!! - voir pièce jointe - pour aller choper des pépites de résine fossilisées revendues comme de l'ambre car les arbres sont millénaires....
Donc oui il y avait déjà du mono pointe en 1923....il y a 100 ans !
 je te joins un lien vers une video!
 
Mais je suis très surpris que l'histoire de notre sport ne s'en soit pas plus inspiré...voyant l'aisance du gars dans l'équivalent d'un cigare en glace 6...en solo. Ils avaient déjà tout : chaussures avec crampons intégré, monopointe, piolet à manche court, ergos au piolet !!!
soit l'équivalent de notre matos " nec plus ultra" 
bref hallucinant de "modernité", pour des bûcherons de 1920!
L'histoire n'est-elle pas un éternel recommencement ???"
"piolets" avec butée en bas du manche galbé, mono pointe, chaussure avec pointes intégrées.... tout y est !
"piolets" avec butée en bas du manche galbé, mono pointe, chaussure avec pointes intégrées.... tout y est !

"piolets" avec butée en bas du manche galbé, mono pointe, chaussure avec pointes intégrées.... tout y est !

Voici ma réponse:

Oui, l'exemple est super intéressant et s'il n'a pas percolé avec notre univers c'est car ses deux mondes sont diamétralement différents aussi bien géographiquement que culturellement.

Les français à cette époque-là étaient totalement sous la domination autoritaire d'Armand Charlet qui ne jurait que par la technique dite 10 pointes. De plus l'escalade sur glace de l'époque était plus en neige dure d'où les deux pointes avant et le non besoin d’inventer le mono pointe.

Seuls les anglais (loin de l’influence d’Armand), commençaient à grimper en pointes avants, notamment Raeburn, une référence absolue pour moi avec Tom Patey. Déjà avant la guerre de 14, Raeburn avait ouvert des grades 4 en glace .

Le gros problème à l'époque pour l'utilisation des pointes avant était la tenue des piolets dans la glace, résolu par le concept d'ancrage.

le fameux Terrodactyle développé par MacInnes... La terreur des doigts... origine de son nom !

le fameux Terrodactyle développé par MacInnes... La terreur des doigts... origine de son nom !

Ce concept amorcé par le fameux Terrodactyle écossais (qui fut aussi le premier piolet à manche métallique), amélioré par le célèbre Chacal de chez Simond est toujours d’actualité pour les piolets traction les plus modernes.

La tenue d’un piolet dans le bois est plus comparable à la tenue d'un clou. A l'époque où je grimpais sur du bois : arbres, troncs posés dans des voies de dry, Festidry, mur en bois de Grivel (c'était au siècle passé mais pas en 14)) je limais les dents de mes lames de piolets.

 

Je te remercie pour cet exemple fabuleux de : «tous à déjà était inventé", il suffit d'être curieux pour s'en convaincre.

Je t’attends toujours pour grimper sur la seule falaise d'herbe gelée qui mérite le détour sur notre planète : le col de la Bataille ! ;-)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article