La Montagnette en ski de rando.

Publié le par manu ibarra

Félix en ski de fond en Vercors.



Le Vercors vue par le skieur est surtout connu pour ces sites de ski fond, voire pour les traversées en randonnées nordiques au long court possible sur ces hauts plateaux. Mais sur ces contreforts existent des pentes et des dénivelés justifiant pleinement le ski alpinisme ou ski de rando. Voir notre traversée d’Ouest en Est.


Départ du parking, Christophe nous suivra une partie de l'itinéraire en raquette.


A ce jeu là c’est surtout les contreforts Est, dominant la vallée de Grenoble qui par sa proximité attire le plus de prétendants.

Pourtant dans notre petit coin du Diois des skieurs pratiquent l’activité sur des sommets et des pentes méconnus. Certaines de ces courses sont parcourues par un petit nombre de skieurs plus gourmets que gourmands, d’autre : « que nenni ! »

Trait rouge: Itinéraire de montée.

Trait vert: Itinéraire de descente.

Fléche rouge le sommet de la Montagnette.


Voici donc la première de ses rando : la Montagnette.

Ce sommet du vallon de Combeau est depuis longtemps fréquenté par les skieurs.

Les "nordiques" font le tour par le fond du vallon de Combeau pour atteindre le sommet par le Nord et ensuite se laisse glisser sur les même pentes douces pour le retour ou sur celle de son versant Sud/Ouest.

Seb voir notre sortie aux Jorasses.


Ca passe bien entre les arbres!


Les "alpins", eux, vont que rarement au vrai sommet mais s’arrêtent sur une antécime pour descendre directement par sa face est, présentant des barres rocheuses et des pentes raides.

Nous sommes partis de la carrière (1320m environ) qui offre un emplacement de parking commode sur la route étroite du vallon. La neige profonde nous a permis de monter directement par la croupe et de rejoindre l’épaule du plateau sommitale par le pas de la Plane.

Sortie sur l'épaule sous le pas du Gris

Trop beau! Comme dis mon fils.


Vue sur l'entrée du vallon de Combeau et son fameux roc.


Du même point de vue en panoramique.


Ca c'est du cairn!


Arrivée au dessus du pas du Loup.


Après un passage au pas du Gris et son cairn, une traversée  Nord-Nord/Est nous permet de rejoindre le sommet de Ranconnet (1961 m) ou la vue sur le Mont Aiguille, le grand Veymont est magnifique.

Les derniers arbres: les pins à crochet


Trace de l'exploitation de la forêt au siécle dernier.

Les pins etaient "saignés " pour recuperer leur résine qui servait à faire des inhalations pour soigner des problèmes de bronches.


Une descente par la combe au sud du pas du Loup en neige assez légère puis croûtée et nous voilà à la voiture. Comme d’habitude plus vite descendue que monté !


De gauche à droite: Grand Veymont et Mont Aiguille. Grandiose!

Si, si! Seb ski très bien même si sa technique semble curieuse!

Je vous assure qu'il a les skis aux pieds.


Conclusion :

Il y a de neige en Vercors et Diois cette année, profitons-en !



Attention ici comme ailleurs les avalanches existent et pas que les annales historiques : pelle, sonde, arva doivent faire partie de votre sac ainsi que carte et boussole car le brouillard en Vercors n’est pas une légende !

Commenter cet article