Des Belges au pays du Mont Blanc

Publié le par manu ibarra

15 jours avec des belges !

Supportable ?

Mais pas n’importe lesquels :Marc, le plus vieux, Ben, le plus chevelu, Valentin le plus silencieux, Tim, le plus jeune, Steven le plus expérimenté, Jessica, le plus……Euh !...La seule fille !

Bon quand on pense belge, il faut bien l’avouer outre les fameuses blagues, on pense bière, frites, roi ......Albert 1er, oui pas l’autre………

Pas vrais ?

Bon soyons sérieux !

Le but de l’opération est de donner quelques notions alpinistiques à ce beau monde.

Rendez vous est prit à Chamonix, dont l’attrait éblouie encore l’alpiniste novice.

Une première semaine axé sur la glace et la neige. Eléments indissociables de la haute montagne et qui j’espère le restera même sous nos latitudes clémentes.

Et pour moi deux premiers jours pour comprendre le groupe.


Jour 1 :

Départ sur la Mer de Glace, école de glace puis montée au refuge de Lechaux.

Mise en place des crampons.
Jessica prend confiance dans ses pieds.
Ben en piolet ramasse.

Tim itou!
Abalakof, broches...dure apprentissage!
La suite est par là

Le refuge........
...la face nord des Grandes Jorasses où une cordée evolue dans la Walker.
La gardienne et un bavaois de passage!!!! Vous remarquerez que tous les chemin mènent à la bière.
Couché de soleil sur les aiguilles de Chamonix.

Jours 2 :

Retour par le balcon de la Mer de Glace jusqu’au refuge du Couvercle puis descente par les échelles. Retour à Chamonix, ou la météo annoncée pour les jours suivants n’est pas bonne.

 Jessica et Steven.
Le refuge de Lechaux vue du sentier du balcon.
Le sentier du balcon c'est : des prairies........
...des échelles et......
.... encore des échelles.........
...mais aussi des pierriers!
L'aiguille du Moine et à son pied le refuge du Couvercle.
Les maitres de la terrasse du refuge:un piaf bagué.......
...et un rongeur affamé.
Les fameuses échelles du Couvercle.


Jour 3 :

Fuite vers l’Italie et le massif du Gran Paradisio.

Montée au refuge Victor Emmanuel, encore un roi ! Mais pas Belge !



L'architecture du refuge Victor Emmanuel.

Jours 4 :

Randonnée glaciaire au pied du Ciarforon et école de neige mémorable.

 

 Le Ciarforon bien sec.

Pas facile de marcher avec des crampons, n'est pas Tim?



Assurance corde tendue et test de chutes.
Moufflage.

Jours 5 :

Tentative vers le Gran Paradisio. Sous la pression d’une météo peu participative, Marc jette l’éponge vers 3850 m et ne sachant défaire les nœuds qui les lient, tous notre petit monde abandonne.

Mauvais temps sur le Gran Paradisio.
Dure la montée, pas vrai Marc?
Euh......C'est vrai! Comment ça defait?
Bon, il n'y a pas que de la glace, de la neige et du rocher en montagne!

Jours 6 & 7 :

 

Repos !

Publié dans Haute Montagne.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Miguel 07/09/2009 09:15

Way to go lads...looking strong....don't forget to rehydrate