Petite course

Publié le par manu ibarra

 

De la Rimaye, l'itinéraire !

Voici une petite course « secrète » et pourtant à la vue de tous.

L’Arête des Cosmiques à l’Aiguille du Midi (massif du Mont Blanc) est et reste une course magnifique. Son accessibilité, facilitée par le téléphérique de l’aiguille, la rend très populaire et même parfois très encombrée.

Situe entre l’éperon des Cosmiques et la célébrissime Face Sud de l’Aiguille la course que je vous propose et méconnue. Seul Pierre Leroux, guide fameux des années 50/70, compagnon de cordée de Lionel Terray, l’aurait parcouru régulièrement.

Elle est un peu plus technique que l’Arête des Cosmiques, et doit être faite en début de saison ou en hiver. Tout le parcourt se fait sur un vague pilier de rocher et de neige qui vient buter sur le bastion rocheux final que l’Arête des Cosmiques contourne par un crochet en face nord. Celui ci se franchit directement par des placages de neige puis une fine goulotte de glace qui est coté 6a en version estivale (donc sèche). La fin rejoint la sortie de l’Arête des Cosmiques par une belle arête de neige.

 

A la jonction avec l'Arête des Cosmiques.

 

Attaquer au point le plus à gauche du mur rocheux pour rejoindre des vires. Delà par une traversée à gauche rejoindre sur le flanc gauche une fine fissure qui permet de traversée une dalle et d’éviter ainsi le mur légèrement surplombant qui domine les vires. Remonter l’arête de neige mal marquée qui domine en franchissant différents verrous rocheux. On arrive au pied du bastion rocheux final.

Passage mixte d'un verrou rocheux.

 

Le franchir en utilisant la neige qui le recouvre (passage clef) parfois il est nécessaire de remonter quelques mètres en rocher pur, escalade fine et délicate en dalle. Un piton est alors dégagé. Se diriger légèrement vers la gauche et faire relais sur un gros béquet, au pied d’un petit dièdre, un câble de téléphérique sort de la neige.

L'arête de neige de sortie.

 

Prendre la rampe qui part au-dessus de gauche à droite (passage magnifique) et rejoindre par une arête de neige la sortie de l’Eperon des Cosmiques, a quelques mètres de l’Eechelle qui ramène à la gare de téléphérique de l’Aiguille.

 

 

Au stylo noir, le tracé sur le topo.

 

AD+, 200m

Matériel : 1 broche à glace, quelque coinceurs et friends, anneaux de sangle, corps mort (très pratique pour poser rapidement un bon relais en neige). Les protections sur le rocher (hormis dans le passage clef, où il y a le seul piton de la voie) sont faciles à placer. Tous les relais sont protégés.

Horaires : Approche : 30mn. Voie : 2 à 4 heures. Retour : 0mn.

Publié dans Haute Montagne.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article