Escalade dans le Diois. Une future classique?

Publié le par manu ibarra

 

 

Web corrigébougnats 085 copie C'est pas beau le Diois?

 

Dans les prairies étendues du monde vertical, plusieurs tribus cohabitent et se croisent la plus grande part du temps avec grand dédain. Il y a celle des « Badaboum Parterre » facilement reconnaissables. Ils se déplacent dans les vastes plaines de l’Ouest avec d’étranges ornements dorsaux. Cela ressemble à gros parallélépipèdes, aussi grand qu’eux, qu’ils s’accrochent au dos. Ils plongent leurs mains dans de petits sacs pour prendre une poudre blanche qui semblent les transporter dans des états seconds et dont ils n’imaginent pas pouvoir faire abstinence. Ou celle des « BlingBling » qui pendent des tas d’accessoires métalliques à leurs ceintures et dont le cliqueti annonce leurs arrivées. Ils dorment sur d’étranges lits, genre de plateforme qu’ils accrochent sur tout ce qu’ils trouvent. Le sol semble trop bas pour qu’ils acceptent de si coucher. Il y a aussi de « Ouah l’Onglet » qui poussent ce crie comme signe de reconnaissance. Ils ne se déplacent jamais sans deux espèces de pics courts. Ils les utilisent simultanément, un dans chaque main, dans de grands moulinés contre des monstres de glace  invisibles. Moi, je fais parti de la tribu des « Nez’en l’Air », celle dont les membres sans cesse cherchent un chemin dans chaque nouvel horizon vertical dresser par la nature sur leur chemin.

 

Web Stage TA Oct11 237La tribu des "Bougnats Volants "...

Web Stage TA Oct11 233... à l'oeuvre.

Web Bougnats 073 Seb, un de leur guerrier emplumé ( sous le casque!)

 

J’ai pu partager quelques journées avec des membres de la tribu des  «Bougnats Volants ». Leur plus grand plaisir semble être de se précipiter dans le vide, sans prévenir leurs camarades et ainsi les surprendre. C’est à qui « mieux mieux » chute! En peu de temps j’ai pu assister à deux réussites magistrales de deux de leurs guerriers. D’abord un dénommé Raf qui porte de belles plumes bleues sur la tête, a surpris tout le monde par un saut téméraire où totalement pris de court et médusés nous l’avons vu léviter dans les airs à plus de 3 mètres de toutes surfaces dures. Le second qui s’appelle Xav un grand et solide gaillard qui doit manger son bison par jour. Alors que je l’avais emmené dans mon territoire de chasse sacré, cherchant un cheminement dans une contrée verticale, a eu l’indélicatesse de tenter un envol d’une dizaine de mètres avant de se poser lourdement sur un sol rocailleux. Ces fesses de peau-rouge doivent encore en garder quelques souvenirs bleus. Peu discret! Le gibier a donc fuit. Il fallut remettre la partie. Me voilà de retour avec Seb, toujours de la tribu des « Bougnats Volant» pour une nouvel essaie. Pour éviter toute tentative d’envol j’attachai solidement mon gaillard par l’intermédiaire d’une corde à de nombreux ancrages au sol. Ainsi contraint et forcé, nous terminions notre cheminement sans encombre. Ainsi est née la piste des "Bougnats Volants", ainsi en a voulu le Grand Manitou !

 

Web Panoramique St BenoitL'arête vue du versant sud. L'approche se fait par le versant nord. L'itinéraire attaque au point bas à droite et fini par un rappel au sommet à gauche. Pas mal! Non?


Web Bougnats 001Christophe dans la L1 vue de l'attaque, après une zone végétative....

Web Bougnats 009.....plus que du beau rocher. Ici au départ de la L2.

Web IGP4834Me voilà à la fin de la L2...

Web IGP4838... un beau passage en rasoir.

Web IGP4841Le pas de départ de la L3.

Web Bougnats 013Christophe dans la L3.....

Web Bougnats 020... un pas pour rejoindre une grosse fissure.

Web Bougnats 024Départ de la L4 pour Christophe.

Web Bougnats 030Le crux du 6c sans interêt, tirez les pitons!

Web Bougnats 041Au-dessus une dulfer en 5c.

Web Bougnats 043Encore une belle envolée aérienne........

Web Bougnats 045... en 4c dans la L5.

IGP4844La L7, derrière moi la dernière longueur qui après le rappel de la brêche mène au sommet.

IGP4846Le rappel de la brêche...

IGP4849 ...et celui...

Web Bougnats 067du sommet.

 

Le Topo

 

 

 

 



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

nico 12/12/2016 19:42

jollie decouverte .mis la moindre des chose de votre part aurait était de demander l;autorisation au proprietaires le droit d'escalader chez eux avant dans faire de la pub comme la loie le pecise .ça éviterait les ennuies . vous avez l,art de denicher des itinéraires non autorisé , et de les conseillers au autres bravo pour l,exemple .

manu ibarra 12/12/2016 20:23

Je grimpe depuis 1976 sur ce rocher. Je n'ai jamais eu de problème avec le propriétaire ( visiblement celui-ci vient de changer).
Je ne donne de leçon à personne et je ne retiendrais pas la votre. Si vous connaissez le nouveau propriétaire, je serais ravi de discuter avec lui.

Nico 08/11/2012 03:38


Bravo les bougnas Volants !! 


Vous avez l'art de dénicher les itinéraires comme ca ! c'est superbe, à conseiller, future classique à l'ambiance méridionale


Nico

manu ibarra 08/11/2012 09:00



Plus que grimper c'est bien, d'imaginer et de découvrir de nouveaux itinéraires, qui me passionne.


Et il est bien plus compliqué de trouver un beau itinéraire, facile et homogène; qu'une voie de difficultés.


Des tracés sur photos encombrent mon PC, et des idées pleins la tête... malheusement le temps me manque.



eric b 14/05/2012 12:14


Salut Manu,


Disons que si cette voie est appelée à devenir classique avec ses cotations très abordables, je préfère prévenir un peu ...


Maintenant,  j'ai vu bien pire et de très loin  ...

eric b 14/05/2012 11:49


Très belle trouvaille Bravo !


Le rocher demande peut-être un peu plus de précautions qu'annoncé mais très belle ambiance et quel cadre !


Nous avons posé pas mal de sangles et 5 coinceurs en tout (camalot 0.5 à 2) pour grimper vraiment en sécurité ...

manu ibarra 14/05/2012 11:55



La qualité du rocher peut être sujet à différentes appréciations.


Livanos disait: "Il n'y a pas de mauvais rocher, mais que des mauvais grimpeurs!"