Belle leçon au cirque!

Publié le par manu ibarra

C'était la fêtes ce week-end à Gavarnie.

D 'abord pour les amis de Passe-Murailles qui fêtaient Le Glaçon.

Je les remercie ici tous pour leur bonne humeur, leur convivialité, leur humour.....

Mais aussi dans le cirque :

Nous voilà parti avec Christian Ravier pour mes premiers coups de piolet dans cet haut lieu du monde de la glace.

    3601372218 d906c214dc copie

 

La marche d'approche bien tracée nous fait passer non loin d'un effondrement proche de d'Overdose qui nous semble récent et qui confirme mes inquiétudes au sujet des conséquences de la brusque chute de température de ces dernières 24 heures. Je fait part à Christian de mes doutes du jour sur la qualité de cette glace et ses pièges potentiels.

    Cascade glace-Gavarnie-Cirque2 copie

 

Il y beaucoup de monde au pied de chaque coulée de glace, un monde avide d'une glace qui jusqu'à maintenant se faisait tirer l'oreille.

Première tentative dans Adrénaline, une ligne qui s'avère trop mince pour ce protéger uniquement dans la glace. Abandon !

Je repars dans Ice Folle, une ligne classique, rien d'extrême , tout va bien et vite. Je m'arrête pour poser le relais et visse une première broche qui ouvre bruyamment une fissure. La glace est vraiment très tendue par l'arrivé de ce froid brutal !

Je ne suis pas inquiet car la structure que nous grimpons est bien posée mais je me met à regarder tous ces stalactites qui pendent, espérant ne pas découvrir un grimpeur perché sur l'une d'entre elles, tentant le diable.

Christian grimpe et me rejoint rapidement malgré le choc thermique qu'il subit. Il était, il y a encore moins de 48 heures sous les chaleurs d'Oman, c'est du Duralex cette homme là !

Tout à coup un bruit énorme rempli le cirque, c'est le stalactite de « Lowe, Love me do » qui tombe spontanément sous les tensions du froid.

A peine cette chute de glace achevé une coulée de neige poudreuse recouvre les cordées engagées dans la classique Banana Split, sur notre gauche.

Nous nous regardons interrogatifs.

Christian file dans la seconde longueur . Un autre bruit signale la chute d'un stalactite voisin de celui qui gisait sur la marche d'approche...

Diable !

Je rejoints Christian et lorsque j'arrive au relais une énorme avalanche de poudreuse balaye encore une fois la voie à notre gauche. Le nuage dure un temps que je n'aimerais pas passer sous sa caresse. Lorsqu’il se dissipe les grimpeurs semblent intacts, seuls leurs sacs abandonnés au pied ont été déplacés sur plus de 150m.

Cette fois c'en est trop: nous descendons!

A notre droite une autre cordée, Julien et son pote eux aussi abandonnent le jeu. Sagement, ils nous expliquent leur choi avec une cohérence d'analyse dont je les félicitent. Son récit avec des photos... 

Les autres forts de leurs expériences ou de leurs inexpériences continuent ! Allez savoir !

Arrivé à l’hôtel du Cirque qui en marque l'entrée nous tombons sur Henri Fiocco grand connaisseur des glaces pyrénéennes qui nous explique que cette avalanche a été déclenché par l'effondrement d'une draperie pendue au dessus du premier étage.

gavarnie cirque shéma

 

1: Première chute- 2: lowe, Love me do- 3: Troisième chute- 4:Glaçon ayant déclenché l'avalanche- 5 : Trajet de l'avalanche

 

Ce sont donc au moins 4 stalactites ou rideaux pendus qui sont tombés ce jour là en moins de 6 heures dans le cirque de Gavarnie.

Ces événements étaient tout à fait prévisibles au vue de la chute de température brutale qui précéda cette matinée.

Cela n'interdit pas l'escalade de glace dans de telles conditions ; il faut juste ne pas grimper sur des structures pendues et aussi plus généralement sur les colonnes et structures fragiles.

Mais il ne faut aussi pas grimper sous des structures pendues qui peuvent s’effondrer sans aide extérieure, de plus il faut aussi tenir compte du fait que leurs chutes peuvent déclencher de belles avalanches.

Sur ce... soyez forts... et prudents !

 

Publié dans Glace & Mixte.

Commenter cet article