A la recherche du baroque

Publié le par manu ibarra

Ce texte et les photos légendées sont comme souvent dans mes articles deux histoires paralléles qui se renvoient la pensée du lecteur. A lire l'une après l'autre, l'autre avant l'une, l'une avec l'autre, comme il vous plaira. Vous pouvez cliquez sur les photos pour les agrandir  ainsi que sur les liens.

 

 


 

 


Dans ce monde où l'escalade n'échappe pas à l’austère recherche de l'efficacité et de la performance, il est bon parfois de recharger son âme enchantée d'enfant en d'inutiles fantaisies et en rêves légers. Pour oublier les cotations et la performance, il faut donc rechercher d'autres valeurs dans le choix des itinéraires.

 

Il existe des escalades qui laissent l'empreinte inoubliable d'une journée irréelle. Leurs cheminements pleins de facéties et de finesses nous ouvrent les portes d'un monde non cartésien, où plutôt dont l’ordre et la finalité nous échappent. Passant de structures improbables à des reliefs chimériques nous sommes conduit sur un chemin initiatique vers une plénitude luxuriante qui ne parle ni d'effort rédempteur ni de cotation en 7, chiffre pourtant magique.

Se sont des escalades que je qualifie de baroques, ce mouvement artistique fascinant et pourtant mal aimé car si peu rationnel que chacun si perd.

Se perdre est certainement le maître mot de cette recherche. Perdre son cheminement et pourtant cheminer, perdre la notion de performance (sportive) et pourtant grimper et enfin se perdre et pourtant se retrouver.

2.jpg

Christophe Moulin sur les glaces islandaises.


Ces escalades peuvent se rencontrer en glace où le travail combiné de l'eau et de la gravité, contrariée par les vents nous permet de grimper sur les tours d'une Sagrada Familia entourée des vitraux aux bleus les plus profonds. Chacun, suivant sa complicité avec ce monde gelé, sa compréhension du chemin proposé, s’élèvera sur sa voie.

Cap Canaille mai 2013 046

Le vent peut lui aussi avoir des extravagence baroques. La route des crètes du Cap Canaille est alors coupée. Une marche de 40 mn au départ de la Ciotat vous permet de rejoindre une ligne electrique (à suivre  sur votre gauche) qui vous mène au Sémaphore.

Cap Canaille mai 2013 043

      Le Becs de l'Aigle un beau morceau de poudingue, théatre de belle rando vertige.


En rocher, elles existent aussi!

Certaines falaises semblent être sur terre juste pour nous le rappeler. Elles ne déplairaient pas à Gaudi, grand maître de ce désordre là. Leur énigme n'est pas inscrite sous la forme d'une suite de prises, écriture de signes cabalistiques, que doit déchiffrer le grimpeur par une proposition de mouvements extrêmes.

Mais sous la forme, plus fantasmagorique, de reliefs rocheuses qui s'accrochent au-dessus du vide en gargouilles, colonnes, pilastres, volutes, cimaises, corniches niant les lois de la gravité et s'opposant au cheminement du grimpeur sportif.

 

Cap Canaille mai 2013 002

Première longueur de la voie:"Deux Vauriens Trois Canaille".

Cap Canaille mai 2013 003

Déjà du surplomb et des mouvements bizares!

Cap Canaille mai 2013 010

Dans la L3 un toit sur la tête......

Cap Canaille mai 2013 011

..... à passer par le bord.

 

Cap Canaille mai 2013 015

Le R3 dont la sortie derrière Christophe est plus déroutante que difficile.

Cap Canaille mai 2013 024

"La mer

Qu'on voit danser

Le long des golfes clairs"

Cap Canaille mai 2013 007

comme le chantait Trenet

Cap Canaille mai 2013 026

L5, autre toit.....

Cap Canaille mai 2013 029

... autre....

Cap Canaille mai 2013 030

      ... méthode.


Cap Canaille mai 2013 049

L1 de "Bienvenue chez Damoclès"

Cap Canaille mai 2013 051

De l'escalade classique....


Cap Canaille mai 2013 053

Cap Canaille mai 2013 055 Cap Canaille mai 2013 058

... et moins classique dans la L2.

 

Cap Canaille mai 2013 062 Cap Canaille mai 2013 065

Du rocher incroyable, passant du calcaire blanc(presque du marbre)...

Cap Canaille mai 2013 072

... aux formes incroyables...

Cap Canaille mai 2013 074

... ne pas croire la photo, ce n'est pas difficile juste du bon 5c dans la L5.


Cap Canaille mai 2013 077 Cap Canaille mai 2013 080

Puis du calcaire gréseux aux alvéoles "art nouilles" au départ de la L6...

Cap Canaille mai 2013 086

... pour finir sur la fin de la L6 ainsi que la les deux denières longueurs sur un poudingue rococo.

 Cap Canaille mai 2013 034

 Une cordée engagée dans la dernière longueur en pouding.

Le créateur d'une nouvelle voie sur une telle paroi sera non seulement à contresens et même en hérésie, au sens religieux du mot, s'il niait la proposition magique de la nature par une ligne de pitons rectiligne placés à grands coups de perforateur.


Il n'y a pas dans ce type de terrain de figures cachées platoniciennes, la ligne droite est proscrite. Le plus court chemin est celui de l'acception et non de la volonté, du ressenti et non du réfléchi.

Tout un monde étranger à notre quotidien.


Cap Canaille mai 2013 094 copie Cap Canaille mai 2013 096 copie

Toujours le Cap Canaille avec ses touristes et ses "héros" du dimanche.

Cap Canaille mai 2013 102 copie

La voie "ouvreur de bouse" et ses soeurs "Tireur de Mousse" et "Bourreur de Rousses" donne envie de faire une petite soeur qui pourrait se nommer "Tourneur de pouce".

 Cap Canaille mai 2013 103 copie 

Si le bas "D'Ouvreur de Bouse" n'est pas majeur....

Cap Canaille mai 2013 104

... il en est autrement....

Cap Canaille mai 2013 108 copie Cap Canaille mai 2013 114 copie

... pour les deux dernières longueurs qui nous ont offert un des plus beau 5c que nous avons gravi.

Commenter cet article