Escalarando en bord de mer

Publié le par manu ibarra

Je vous avais promis un article sur nos escalades au Wadi Rum.

Un problème de carte mémoire égarée ne me permet pas pour l’instant de tenir ma promesse.

Ce sera pour la prochaine fois.. Juré !

 Ne faisons pas tout un fromage ( message codé) de ce petit problème voici une autre de nos aventures.

Il s’agit de quelque chose qui possède un lien avec les voies bédouines du Wadi Rum, de scrambling comme disent nos amis anglais ou d’escalarando comme je les nomme faute d’un mot spécifique dans la langue de Molière.

Le parallèle avec le Wadi Rum est amusant. Il y a un désert ici aussi, pas de sable mais d’eau salée. Ce ne sont pas les chasseurs bédouins qui ont défloré les premiers ces parois mais les pécheurs provençaux à la recherche de criques poissonneuses.

DSCF0065

Il faut quiter le Parc de Mugel par un grand rappel de 50m.


 

 

DSCF0068Le cable passé, quelques goujons pemettent une assurance

DSCF0069 Non, ce n'est pas un ébouli mais un conglomérat appellé poudingue de très bonne qualité car nettoyé par les vagues.

DSCF0075Attention de bien passer au bord de l'eau, plus haut le surplomb pose problème. 3 rings scéllés sont en place.

Nous avions déjà l’an dernier parcourut un itinéraire proche : l’extrême pointe du Bec de Sormiou ; il s’agit aujourd’hui du tour du Bec de l’Aigle à la Ciotat.

Ces itinéraires d’escalarando sont accessibles à des randonneurs ayant le pied alpin, une petite maîtrise émotive et acceptant l’usage de corde soit pour des rappels soit comme assurance.

  DSCF0082La suite est plus facile, nous rangeons la corde!

 

DSCF0084

 

DSCF0090 1Entre mer et falaise!  

  DSCF0092-copie-1

 

DSCF0096

L'itinéraire sans être complexe pose quelques fois question...

DSCF0100

DSCF0106.. résolues par quelques pas d'escalade facile.

 

Le plaisir d’être en ces lieux peu accessibles est réel c’est celui que chacun à connu dans son enfance, c’est le goût de la première fois, de l’initiation à un secret, de l’exploration de contrée sauvage, de la découverte d’une terra incognita.

Dans cette course le contraste est particulièrement frappant entre le parc de Mugel, sa foule, ses promeneurs, ses baigneurs et la sensation de bout du monde et d’engagement qui vous saisit dès le bec de l’Aigle contourné vous vous retrouvez coincé entre mer et rocher, seul face au large.

DSCF0110Un passage aérien donne accés ...

 

DSCF0114...à une rampe plus facile qui permet...

 

DSCF0118...un cheminement incroyable dans une falaise impressionnante...

 

DSCF0120... en bon rocher et d'une escalade facile.

DSCF0124Dommage qu'un marquage de l'itinéraire à la peinture en rompe quelque peu le charme!

 

Il y a tant d’îles de Robinson Crussoé oubliées proches de chez nous ; des vires vertigineuses du Vercors aux falaises maritimes des Calanques ; de la sorties à la journée à celles de 3 jours avec des bivouacs secrets. Si vous êtes un groupe 4 à 8 randonneurs intrépides désireux de vivre ce retour à l’émerveillement, contactez-moi !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article