Ski de rando en Corse ? Que nenni !

Publié le par manu ibarra

 

 

 

De passage sur la Corse , pour un court séjour , je décide de prendre mes skis de rando, histoire de tuer deux petites demi-journées de relâche.

Après un débarquement matinal à Ajaccio, j’enchaîne sur un rendez-vous au magasin AltiMonti qui me libère à 12H30.

DSCF1227

Je saute dans ma voiture qui doit me mener à Corte et je jette un coup d’œil rapide à ma carte routière pour trouver une route montant suffisamment haut car comme me l’a dit Jean Christophe le vendeur/pécheur du magasin : « pas de neige avant 1500m ». Sur cette carte routière, je trouve un symbole de station de ski sur la commune de Ghisoni aux bergeries de Capanelle, au pied Est du Monte Renoso. C'est parti !

DSCF1244

 

DSCF1206

Vallon à l'est des bergeries de Capanelle

DSCF1208

Les bergerie de Capanelle qui accueillent outre des moutons des skieur l'hiver et des randonneurs l'été.

La route fut longue est sinueuse, encombré de vaches, ânes, chèvres et finalement par peu de voitures.

La station est fermé car l’enneigement est effectivement limite ; mais je peux chausser à 50m de la voiture. La neige est dure, tendu, le risque d’avalanche est limiter à des plaques à vent bien visibles car dégagées par un vent violent. Je rejoins la ligne de crêtes puis le sommet.

A moi les plaisir des quelques 800m demontée à descendre !

DSCF1212

La neige dure travaillée par le vent.

DSCF1214

Sur l'arête, là-bas le sommet du Monte Renoso!

DSCF1216

Le sommet, sa croix...

DSCF1220

... et une tête sculté en pierre qui semble regarder la mer au loin.

DSCF1223

Au fond, la mer!

DSCF1209

Panoramique des environs des bergeries vers l'est...

DSCF1211

... et vers le nord-est avec la mer.

DSCF1221

Panoramique du sommet, plein ouest...

DSCF1222

...et nord, nord-est.

Que nenni !

La neige dure est travaillée par le vent et forme de multiple vaguelettes.

Rapidement le plaisir du ski se transforme en une séance de vibro-masseur géant.

Non seulement mes chaussettes descendent au plus profond de mes chaussures mais mes dents claquent à un rythme effréné, suivi sur le même tempo par le cognement de mes genoux, eux même accompagnés par l’entrechoquement de toutes mes côtes flottantes.... Pour faire court et ne pas vous faire un long cours d'anatomie : tous ce qui pouvait bouger trembla. Pas de pensées mal placées s'il vous plaît !

Arrivé à la voiture je me cru tiré d’affaire !

Que nenni !

DSCF1226

Si, si c'est comme ça sur 15KM.

Une fois mon équipement ranger dans la voiture, la descente sur la route ne fut finalement que la suite rythmique de la descente en ski.

De trous en ornières, de bosses en rustine de goudron et de pierres en branches gisants sur la chaussée, la voiture tressauta sur les 15 kilomètres de descente.

Heureusement tout à une fin même le pire !

DSCF1247

Sur la route pour le haut Asco, il pleut...

DSCF1249

... et un trésors se trouve ici!

Me voilà sur Corte et mes partenaires locaux du magasin Energy Store, Jean-Noel et Jean-Christophe m'orientèrent vers un autre stade de neige corse le Haut Asco.

Malgré une pluie battante sur Corte me voilà parti pour essayer de skier entre les gouttes ; un slalom serré en prévision donc !

La station du Haut Asco est elle aussi fermée ; il me faut même porter les skis pendants une dizaine de minutes avant de pouvoir chausser. Ici la pluie fait place à une neige tombant sous un vent violent. Je remonte un vallon les yeux rivés sur une jolie ligne de neige et de glace que je tâterais volontiers du piolet si le temps m'était donné.

DSCF1228

Alpin le relief du haut Asco !

DSCF1233

Mauvais temps...

DSCF1235

....visibilité limitée...

DSCF1237

...vent qui souffle fort...

DSCF1238

...je rebrosse chemin juste aux derniers rochers visibles au pied du col au fon du vallon.

DSCF1241

Descente et neige collante, piégeuse...

DSCF1242

...permettant vers le bas un peu de ski.

Alors que j'approche du sommet de la crête, des nuages m'enveloppent. Par prudence je stoppe ma progression et redescend.

Sûr d'avoir une belle neige fraîche à skier, je me réjouis.

Que nenni !

Certes la neige est fraîche mais elle est aussi diablement collante, gâchant une partie du plaisir. En descendant la température s’élevant un peu, la glisse est de retour.

 

Déjà l'an dernier la Corse ne s’était pas laissée faire sous nous assauts pourtant amoureux !

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article