Un stage d'escalade qui rend plus fort hors des clous?

Publié le par manu ibarra

Lorsque Noël m’a contacté pour une formation terrain d’aventure pour le CAF de Clermont Ferrand, j’ai hésité.

Non pas que je n’aime pas encadrer des stages de formation, bien au contraire et que je n’ai rien a y raconté, personne n’ignore que j’ai la langue bien pendue. Mais déjà le terme TA me fait dresser les cheveux sur la tête. D’une part cella veut rient dire du TA (terrain d’aventure pour les initiés) ; un terrain d’aventure est comme les mots le disent, un espace pour s’aventurer.

Stage TA Oct11 077Une partie de la fine équipe (Seb, Philippe, Patrick, Thibault, Raphaël, Gilbert, Miguel et Noël) au départ de la voie "A Thor et en travers" dans le cirque d'Archiane.............

Stage TA Oct11 064....voie qui laissera des souvenir aériens impérissable à Raph notre stagiaire ne base-jump...............

Stage TA Oct11 024... Philippe au départ de la voie grimpe concentré avant .......

Stage TA Oct11 048... d'attaquer la longueur clef.................

Stage TA Oct11 072.............et oui c'est une voie en traversée......................

Stage TA Oct11 068............ à proteger ( surtout des Friends moyens) ....................................

Stage TA Oct11 093.......en pensant au second. "Formateur!" disent certains.....................

Stage TA Oct11 051..............En bas Archiane.......................

Stage TA Oct11 082...............et avec nous Noël surveille son petit monde.


Personne ne dit que ce terrain est vertical et personne ne dit quelles aventures on y pratique. Ainsi pour moi et j’attends que l’on me prouve le contraire : le TA peu être à la fois un terrain horizontale ou vertical, voire un espace nautique ou l’on pratique des disciplines qui sont dites d’aventure c’est à dire utilisant  le terrain sus cité, vierge ou presque de tout aménagement. Comme la voile, la spéléo, l’alpinisme, la chute libre, le Base-jump, la randonnée à pied ou à ski…..la chasse, la pêche, la cueillette de champignon… j’en passe et des meilleurs.

Soyons sérieux ! Utilisons les bons mots.

Stage TA Oct11 116Seb dans la L1 d'Adan au secteur Duo..........................

Stage TA Oct11 157...............Raph l'homme oiseau dans la L2 par la gauche..............

Stage TA Oct11 169.................Gilbert serre à pleine main le rasoir de la L3..............

Stage TA Oct11 182.................Le même dans la dernière longueur ( L5) en 5 ( Ouf, il n'y a que 5 longueurs! On connait la chanson: L(5en 5, L6 en 6, L7 en 7. On va où comme ça?)................

Stage TA Oct11 186..............vue sur sur la L4 en 4. Sérieux!

Sympa! Non?..................

Stage TA Oct11 199..............Seb en fini avec la L5, plus bas ça s'échelonne sur l'arête.

Stage TA Oct11 238Le secteur Duo. Adan et Eve sont les deux arêtes collées l'une à l'autre, comme il se doit, à droite.

 

Il existe une différence connue et reconnue ( bientôt officiellement) entre escalade sportive et alpinisme ou pour être plus précis entre escalade rocheuse sportive et escalade rocheuse alpine. Oui, j’utilise le mot "alpine » comme il existe de la randonnée alpine.

Donc, hors de votre vocabulaire le terme TA qui outre son imprécision, ne rattache notre activité à aucune histoire passée. Et oui Livanos faisait de l’escalade alpine voire de l’alpinisme sur les parois d’Archiane et nous se serait du TA ! Par quel tour de magie ?

Stage TA Oct11 233Hors des clous, nos camardes  sont appellés à en planter. C'est là que le jeu commence!


Ce point préciser le second aspect qui m’inquiété était de me retrouver face à une bande de mangeurs de recette. Le propre des activités de montagne est que la pratiquant doit toujours s’adapter au situations rencontrées avec un minimum de matériel. Impossible dans une longue course de transporter le matériel de protection idéale, la corde parfaite pour chaque longueur, d’avoir au pied les chaussures les plus performante pour chaque section, de porter le matériel de bivouac le plus adapter…. Il faut avec le maximum de connaissances bien ordonnées et bien comprises pouvoir « bricoler » une réponse optimum à chaque situation rencontrée avec un matériel parfois pas du tout optimiser.

Chance ! Non seulement , Noël et sa bande étaient d’accord avec moi sur l’aspect faussaire du TA mais en plus ils faisaient fis des recettes distillées par les fascicules de formation en direction de grimpeurs types face à une situation type. Nous étions des sales types hors des clous au propre comme au figuré, à nous donc de planter les notre de clous. C’est ce que nous avons fait !

Stage TA Oct11 021Nous avons bien sûr exploré toutes les ficelles du métier comme le noeud Dufour.............

Stage TA Oct11 229............en passant par le moufflage (avec leste) et autres combines, astuces, trucs, bricolages.

Il s’en suivi 4 belles journées d’aventure ou dans ce territoire magnifique de la vallée de la Drôme sous un soleil radieux, nous avons grimpé, sué, chuté ( n’est ce pas Raph), grogner, planté, arraché, placé, rigoler… et même commencé à ouvrir une nouvelle voie dont nous vous dévoilerons le topo dès sont achèvement.

Merci à eux!

Commenter cet article