Et au milieu coule une rivière.

Publié le par manu ibarra

Je connaissais Jean Gilly et sa maîtrise de l'art des choix dans ses ouvertures ardéchoises.

Dès les années 79/80 je fréquentais son spot de couennes: Courpatas. " Courpatas International" comme nous dissions à l'époque avec Alain Robert. Le site fréquenté par les meilleurs grimpeurs de l'époque (Alexis Long, Patrick Eldinger...) était une référence dans le haut niveau.

Je n'avais jamais grimpé une seule des ses "grandes" voies des gorges de l’Ardèche. Notre chois se porta vers sa pièce maîtresse: le pilier ouest d'Autridge.

Du parking d'Autridge, descendre droit à partir d'un petit emplacement pour voiture situé à l'entrée puis dériver à droite pour contourner une barre qui domine le couloir de descente. (Cairns, traces de peinture et mains courantes)
Du parking d'Autridge, descendre droit à partir d'un petit emplacement pour voiture situé à l'entrée puis dériver à droite pour contourner une barre qui domine le couloir de descente. (Cairns, traces de peinture et mains courantes)

Du parking d'Autridge, descendre droit à partir d'un petit emplacement pour voiture situé à l'entrée puis dériver à droite pour contourner une barre qui domine le couloir de descente. (Cairns, traces de peinture et mains courantes)

Le pilier vu de la gorge de descente. La voie passe sur l'autre bord du pilier sauf la L5 qui part du jardin pour basculer à droite sous les bombés sommitaux. Les "kayakistes" braillent comme une bande de soudards et gâchent le silence de cet Eden.
Le pilier vu de la gorge de descente. La voie passe sur l'autre bord du pilier sauf la L5 qui part du jardin pour basculer à droite sous les bombés sommitaux. Les "kayakistes" braillent comme une bande de soudards et gâchent le silence de cet Eden.

Le pilier vu de la gorge de descente. La voie passe sur l'autre bord du pilier sauf la L5 qui part du jardin pour basculer à droite sous les bombés sommitaux. Les "kayakistes" braillent comme une bande de soudards et gâchent le silence de cet Eden.

Malick dans la fin de la L2 (que nous avons enchaîné avec la L1). Dommage que le rééquipement n'est pas nettoyé les anciens pitons...
Malick dans la fin de la L2 (que nous avons enchaîné avec la L1). Dommage que le rééquipement n'est pas nettoyé les anciens pitons...

Malick dans la fin de la L2 (que nous avons enchaîné avec la L1). Dommage que le rééquipement n'est pas nettoyé les anciens pitons...

Départ de R3 pour Malick pour une longueur cotée 6a+ au-quelle nous enlevons le +. Malick à la fin de la longueur au R4.
Départ de R3 pour Malick pour une longueur cotée 6a+ au-quelle nous enlevons le +. Malick à la fin de la longueur au R4.
Départ de R3 pour Malick pour une longueur cotée 6a+ au-quelle nous enlevons le +. Malick à la fin de la longueur au R4.
Départ de R3 pour Malick pour une longueur cotée 6a+ au-quelle nous enlevons le +. Malick à la fin de la longueur au R4.

Départ de R3 pour Malick pour une longueur cotée 6a+ au-quelle nous enlevons le +. Malick à la fin de la longueur au R4.

Au tour d'Henri d'attaquer la L3.
Au tour d'Henri d'attaquer la L3.
Au tour d'Henri d'attaquer la L3.
Au tour d'Henri d'attaquer la L3.

Au tour d'Henri d'attaquer la L3.

Pas de photo de la L4 en 6b (difficile de se photographier en grimpant). Malick grimpe la L5 en 5c et Gérard assure Henri dans la L4.
Pas de photo de la L4 en 6b (difficile de se photographier en grimpant). Malick grimpe la L5 en 5c et Gérard assure Henri dans la L4.

Pas de photo de la L4 en 6b (difficile de se photographier en grimpant). Malick grimpe la L5 en 5c et Gérard assure Henri dans la L4.

Après le pas de 6b+ ( pas facile même en utilisant une pédale), Malick traverse pour poser le relais que j'ai raté....
Après le pas de 6b+ ( pas facile même en utilisant une pédale), Malick traverse pour poser le relais que j'ai raté....

Après le pas de 6b+ ( pas facile même en utilisant une pédale), Malick traverse pour poser le relais que j'ai raté....

Dernière longueur pour Gérard ( 6a) et sommet avec Malick.
Dernière longueur pour Gérard ( 6a) et sommet avec Malick.
Dernière longueur pour Gérard ( 6a) et sommet avec Malick.

Dernière longueur pour Gérard ( 6a) et sommet avec Malick.

Cette voie est entièrement rééquipée sur goujons de 10 mm. Je trouve ce rééquipement peu judicieux car :

-Non seulement il est bien souvent tiré au cordeau (au plutôt à l'aplomb de la corde statique) alors que l'itinéraire louvoie.

-Ensuite les anciens pitons sont doublés par des goujons à quelques centimètres les uns des autres. Pas vraiment beau ni utile....

- Et pour finir cet équipement ne respecte pas l'esprit de l'ouverture en plaçant un équipement sur-abondant dans les passages faciles, en ignorant les emplacements sur protections naturelles (arbres, lunules, coinceurs) et en rendant quasi obligatoire le pas de 6b+ qui fut ouvert en artif.

Dommage pour cette belle voie de caractère qui ne raconte plus qu'une histoire fade de couenne....

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gérard 28/05/2016 17:05

Je suis d'accord car ce beau pilier aurait pu laisser la place à plus d' initiative pour ce protéger soi même dans certaines sections faciles ou plus dure par la présence de végétation supportant quelques sangles voire la pose de Friends ou autres dans les fissures . Mais belle balade quand même dans un cadre très beau .