Comment le docteur Faustroll me prescrit un tour aux rochers de Chironne

Publié le par manu ibarra

-« Ca vous gratouille ou sa vous chatouille ? »

-«  Ben ……Ca me chatouille le bout des doigts……… Mais ça me gratouille……. Le bout des chaussons »

-«  Ha….. C’est donc sérieux ! »

-« J’en ai bien peur, Docteur Faustroll."

-« Je connais un seul remède ……….. »

-« Vraiment ? »

-« Grimper ! »

-« Oui, je sais docteur mais il fait trop chaud. Mon sac à magnésie est trop petit pour contenir la quantité nécessaire pour éponger la sueur de mes mains moites… .. Quant à mes pieds poites…….»

-« Vous ne connaissez pas les rochers de Chironne ? »

Les rochers de Chironne depuis la route du col du Rousset.


-«  Heu…. Non….Mais je n’aime pas la couenne ! Trop dure pour mes veilles dents et mes tendons fatigués.. ; »

-« Ce n'est pas de la couenne mais des voies de 4/5 longueurs…. MONsieur ! « 

-« Alors, je veux bien essayer»

-« Je vais vous indiquer la posologie : En après midi plutôt, car ç’est à l’ombre, par petite brise du nord, prévoyez une petite laine, même en pleine canicule estivale. Car attention vous êtes là, à plus de 1200m d’altitude. »

Les zigs et les zags de la route du col du Rousset qui zigzag.


-« Vraiment ? »

-« Voyons, ne suis-je pas un homme sérieux ….. élève du professeur Jarry, Docteur es science au poil, professeur en épidémiologie des moustaches, membre du collège de Pataphysique et Ancien interne des bons et de moins bons auspices, abonnés au Gaz de France et à l'OuLiPo ……»

-« Certes ! »

-« Donc : je vous prescris une « En voiture Simone » suivi d’une « En Vautour en Voilà » »

Et voilà comment je me suis retrouvé en cette fin août avec le fameux Seb des Cimes aux Rochers de Chironne.

L'oublie de baudrier n'était pourtant pas prescrit........mais avec un bon pantalon (Montura!) et en évitant de tomber......

 


Accès de Die prendre la route du col du Rousset.

Se garer juste avant le tunnel : parking.

Les rochers sont bien visibles. Suivre les indications pour la via ferrata, puis longer la paroi sur la droite.

Descente : je vous conseil une descente à pied, plus rapide et plus bucolique qu'une suite de rappels.

 

 

En Vautour en Voilà


Le souvenir de la première longueur avec un passage herbeux sera vite effacé par le reste de la voie et notamment par le beau bombé à trou de la L4 ( 6c assez facile à faire à vue)


 

La L1 de "En vautour en voilà"

 

Arrivée à R2 pour Seb .......des quoi?

Seb des... Cimes dans la L3 d'"en vautour en voilà"

Le bombé en 6c

 


En Vautour Simone


Voie homogène, le passage clef  de la L2 se passe par un crochet à droite (6b) tout droit 6c.

La L3 est une belle escalade sur les pieds.

C'est bien là!

La L2

Seb cherche les prises.....

 

....dans la très....

...belle L3.

Seb des Cimes à la cime du sommet du rocher.

 

Le topo.(cliquer dessus pour agrandir l'image)


Commenter cet article

Gaetan 30/09/2009 17:41


ce site est super classe.

Mais je me suis toujours demandé si les dévers était équipés ?

Gaetan.


manu ibarra 03/10/2009 09:37


Pas pour l'instant, mais je ne suis pas sûr de la qualité du rocher.