Footing chamoniard

Publié le par manu ibarra

Le ressaut sommital.

 

Footing Chamoniard.

Beaucoup de gens pratiquent, lors de la pause repas de 12 heures, un footing d’entraînement.

La plupart des personnes travaillant en milieu urbain, elles courent donc en ville, sur les trottoirs en faisant le tour du quartier.

Ici à Chamonix un des circuits favoris que nous pratiquons est l’arête des Cosmiques. Cette petite course ( et oui ça aussi s’appelle une course) ne présente pas de passages très techniques et se prête ainsi bien au parcourt en solo, seule un brin de corde est bien venu pour un court rappel ( bien que celui ci soit parfois évitable).

Le temps de base est d’une heure départ de la benne retour à la benne mais certains arrive à faire ce circuit en 45 minutes.  Ce qui porte le temps total départ et retour à Chamonix à 2 petites heures si l’on a la chance d’enchaîner les liaisons en téléphérique sans attente.

 

Bruno met ses crampons Airtech GSB à la sortie du tunnel de glace de l'Aiguille du Midi. 

 

 

 

Comme vous avez pu le remarquer la France fut bien arrosée ce week-end, en altitude cette eau est tombée en neige.

Ce mardi 29 mai, après la descente de l’arête, c’est raquettes aux pieds que je gagne le départ de l’arête des Cosmiques avec Bruno (Robert guide à Chamonix).

L'arête de l'Aiguille du Midi.

Approche en raquette.

 

Malgré les raquettes nous enfonçons parfois jusqu’à la taille. Du pied de l’arête nous entamons l’ascension raquettes aux pieds et c’est ainsi que nous faisons la moitié de la course, jusqu’au rappel ou nous les quittons.

C'est ces bandes de neige qui nous permirent de garder les raquettes.

Premier passage technique après le rappel.

Avec autant de neige: méfiance!

Bruno dans le pas le plus difficile de la course.

 

Lors de la traversé du sommet d’un petit couloir, bien qu’étant méfiant, je fais partir une plaque de neige de 50 cm d’épaisseur sur plus de 5 mètres de large. C’est dans ce genre de situation que l’expérience fait la différence : un débutant aurait sans doute coupé au plus court pour éviter la trace pénible d’une remonté. Pas nous !

Que de neige!

La haut l'Aiguille et sa gare.

 

Passage en face nord du dernier ressaut.

 

Pas de remarque particulière pour le reste de l’ascension.

Ah ! Si ! Nous n’avons pas battu notre meilleur chrono…….

Publié dans Haute Montagne.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

manu 07/06/2007 15:06

Bruno vient de battre sont record perso: 35mn benne à benne!

Casque d'Or 04/06/2007 11:02

Qu'import la vitesse ... pourvu qu'on ai l'ivresse.
Reclu derrière mon écran, je vous jalouse et vous envie ...
Merci pour cet article et ces belles images.Bonne continuation à tous.

Rémy 30/05/2007 18:36

Sur les arêtes PD, le manu il court, par contre dés que ça se redresse un peu, il va beaucoup moins vite (et dés fois il monte même pas et va faire des tas de caillou à l'attaque) !
Question : A quand la traversée des jorasses en raquettes ?