Test de scellements à St Moirans

Publié le par manu ibarra

Suite à des arrachages de broches, le laboratoire de l'ENSA avait lancé l'alerte en juillet 2001, sur la tenue ses broches Bis 2, annonçant une résistance de 100 daN en traction axiale bien insuffisante pour répondre aux exigence de l'escalade.

DSCF1701

Le matériel utilisé par le CDFFME de l'Ardêche dans les années 1990.

La FFME à l'origine de la pose de ces points dans les années 90 demande aujourd'hui aux clubs gestionnaires de sites équipés avec ce matériel de changé la totalité de ces points.

Le travail est énorme ! Dans notre région des sites comme Chauzon, Casteljau, Mazet, Omblèze ….sont équipés majoritairement avec de telles broches.

St moirans automne 20101104 0032

Vue d'une partie du site de St Moirans ( secteur du Tilleul)

St Moirans 0348

Grimpeurs dans un 6b dsu secteur de la Grande Dalle ( qui est à gauche)

Les secteurs de la Grande Dalle et du Tilleul sur le site de St Moirans sont eux aussi équipés de ces broches.

Faut il s'alarmer ?

St Moirans 0351

Relais sur Bis 2 dans le secteur d'initiation de St Moirans. Tous les relais sur Bis 2 vont être changé.

Ayant posé beaucoup de ses broches à St Moirans et me rappelant le soin mis à l'époque, dégraissage des broches, perçage et nettoyage du trou, préparation de la colle Sika Dur 31Colle, mise en place de la broche et pose d'un témoin de prise de colle.... et n'ayant jamais vu une broches faiblir sur ce site depuis plus de 25 ans, j'y grimpe toujours avec sérénité.

Photo0040

Mister Saury du CDFFME Drôme test une broche Bis 2 à St Moirans.

Le Comité départemental de la FFME a procédé à un test récemment sur 3 broches du site.

Voici les résultats :

Test N°1 = 700 daN

Test N°2 = 1100 daN avec arrachage du rocher.

Test N°3 = 850 daN

DSCF1699

      7OO daN minmum pour ces borches

Il faut dire que ces tests furent des tests de traction lente dans le sens axiale de la broche.

La résistance d'une broche à une traction traction verticale (perpendiculairement à l'axe de la broche) est bien supérieures à la résistance à une traction axiale surtout dans le cas d'un scellement en U où les points alors se « verrouillent ».

DSCF1698

DSCF1696

 Et 1100 daN pour celle ci, qui a arracher le rocher.

Le vrais problème de ces broches est la pose de la Bis 2 dans ses deux trous qui rendent toute rotation pour chasser les bulles et répandre la résine d'une façon homogène impossible. L'équipeur doit donc porter un soin tout particulier lors de la mise en place de la résine dans les trous puis de la mise en place de la broche pour en chasser l'air. La qualité de la pose devient un facteur déterminant dans la capacité de résistance de la broche.

Notons que sur le site de St Moirans, la très grande majorité de ces broches travaillent en traction verticale car les voies sont surtout en dalle. Il n'y donc pas d'inquiétude à avoir ; pas plus qu'avec un goujon de 12 qui lui aussi à ses limites....mais c'est une autre histoire... vécu !

 

 

Publié dans Escalade sportives

Commenter cet article